La puissance des intérêts composés (ou pourquoi vous devez placer votre argent le plus tôt possible)

Les intérêts composés, ou la composition des intérêts, ça vous parle ? Voici un principe FONDAMENTAL de l’enrichissement, permettant d’augmenter son capital. Plutôt que d’en faire une approche mathématique, je préfère présenter deux exemples concrets et les développer.

Principe général

La composition des intérêts consiste à placer une somme d’argent qui produira des intérêts (dépendants du rendement du placement). Ces intérêts produiront eux mêmes des intérêts l’année suivante, et ce chaque année. On peut donc voir un principe de « boule de neige », grossissant année après année et ce de plus en plus rapidement.

Exemple chiffré

Prenons deux cas concrets :

  • Cas 1 : placement d’une somme de 4000€ en une fois, sur une durée de 15 ans, à un rendement de 3% par an;
  • Cas 2 : placement d’une somme de 1000€, puis de 200€ par an. La durée est également de 15 ans, et le taux fixé lui aussi à 3% par an.

interets composés cas 1

interets composés cas 2

Analyse

Dans les deux cas, l’investissement sur la période est le même : 4000€. Au terme des 15 ans, le cas 1 aura engrangé 2231€ d’intérêts, contre seulement 1277€ dans le cas 2 ! Pourquoi cette différence ? Les intérêts gagnés chaque années produiront à leurs tour des intérêts l’année suivant : l’effet boule de neige dont je parlais ci-dessus.

Ce qu’il faut en retenir :

  • Il est important de commencer à investir le plus tôt possible : la durée à un rôle primordial dans les intérêts composés. De même, nous voyons bien dans le premier cas qu’à partir d’un certain moment, attendre une année de plus produira bien plus d’intérêts qu’au début du placement
  • Plus la somme placée au départ est importante, plus les intérêts composeront rapidement. C’est très clairement visible dans les deux exemples ci-dessus dans lesquels l’effort d’épargne est le même, mais pour autant un cas produira presque le double d’intérêts que l’autre
  • Le rendement du placement est lui aussi déterminant pour l’enrichissement : ajouter ne serait-ce qu’1% de rendement supplémentaire aura une conséquence importante au bout de 10 ou 15 ans
  • Pour profiter à fond de la composition des intérêts, il ne faut pas retirer (ou dépenser !) les intérêts accumulés. En effet, les retirer empêchera la composition (leur production d’intérêt sur les intérêts) l’année suivante, et donc le capital ne fera que stagner au lieu d’augmenter.

 Conclusion

Les intérêts composés sont un vecteur d’enrichissement incontournable. Pour en profiter au maximum, il faut placer la somme maximum et ce dès le plus tôt possible. Assurance vie, bourse, peut importe le support d’investissement, le principe reste le même. Rien n’empêche par la suite de compléter le montant versé initialement, quand la situation financière le permet, pour ensuite laisser murir le tout et en profiter quelques années plus tard…

Commentaires (2)
  1. Didier-Fabrice 16 avril 2015
    • Remy 20 avril 2015

Laissez un commentaire :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *